19 juin
Balades en forêt

Les Balades de Cornecu, 19 juin

Description de l'événement

BAL(L)ADE FORESTIÈRE
8 euros – 15 personnes – Réservation ici 
Dimanche 19 juin – 10h30

Le français ne manque pas d’homophones, et deux d’entre eux nous ont inspiré une animation : si la balade est une promenade dans la nature, la ballade, avec deux -l, est un petit poème chanté ou une chanson à danser. Mais, n’en déplaise à l’orthographe, dans le bois de Cornecu, nous mélangerons les deux !

La balade sera assurée par Catherine Mahyeux, botaniste de l’association Les Apprentis Sages : elle vous donnera quelques clés pour reconnaître les arbres et les plantes des sous-bois, dans une perspective scientifique et sensible. Quant à la ballade, elle sera menée par Pascale Respaud de l’association Revelhet, dont le but est de valoriser la culture occitane. Accompagnée de son accordéon, Pascale proposera des interludes musicaux durant cette heure et demi en forêt.

La botaniste et la musicienne mêleront leurs voix pour vous proposer un moment unique en forêt, à la découverte des essences d’arbres mais aussi de la musique et de la langue occitanes ! Une surprise clôturera la bal(l)ade.

Rendez-vous  : entrée du bois de Cornecu, lieu-dit Mouliéris / cimetière de Saint-Lizier. En cas de pluie, l’activité sera transférée dans le cloître, place de l’église.

 

BOIS SACRÉ
15 personnes – Gratuit mais réservation indispensable ici
Dimanche 19 juin – 13h30

Bois sacré est une rencontre entre des chercheuses de l’Atecopol (laboratoire d’écologie politique) et des artistes du GdRA. Cette année, ils ont mené un séminaire commun à l’Université Jean Jaurès de Toulouse, ponctué de balades en forêt, de conférences et d’expériences scéniques. Ils proposent au public de partager des temps sensibles en forêt autour de la littérature, l’histoire, l’acrobatie, la danse, la musique, l’écologie, l’hydrologie ou la chimie de l’eau. Cette version baladée de Bois sacré, est une étape, promesse vers un format en gestation. Un beau prétexte pour se promener au couvert des arbres de Cornecu, à l’écoute d’histoires de végétaux et d’humains issues de sciences diverses et partagées, à la vue et au son d’arts pluriels, pour de nouvelles alliances.

Rendez-vous  : entrée du bois de Cornecu, lieu-dit Mouliéris / cimetière de Saint-Lizier. En cas de pluie, l’activité sera transférée dans les jardins de l’Hôtel-Dieu, rue de l’Hôtel-Dieu

 

SORTIE SYLVESTRE À LA DÉCOUVERTE DES ARBRES
15 personnes – Gratuit mais réservation indispensable ici
Dimanche 19 juin – 15h30

« C’est un sapin. – Non, c’est un épicéa ! », « C’est une châtaigne. – Non, c’est un marron ! » Qui n’a jamais vécu ce genre d’échanges ? Ils prouvent que les arbres sont mal connus. Pour clore notre série de sorties sylvestres, Hervé Duval, chercheur retraité de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), se propose de vous aider à les reconnaître, grâce à des clés très faciles. Le bois de Cornecu, assez jeune, est de ces forêts qui ont poussé sur des pâturages délaissés. Il est riche en arbres pionniers, premiers à recoloniser ces sols : bouleaux, aulnes, noisetiers, etc. Contrairement aux autres promenades du weekend, Hervé se focalisera sur les seuls arbres.

Pour finir cette promenade dendrologique par un brin de poésie, vous serez invité·es à lire les courts messages laissés sur les troncs et, à quelques jours de la Saint-Jean, à laisser un voeu sur notre évocation des traditionnels brandons pyrénéens.

Rendez-vous  : entrée du bois de Cornecu, lieu-dit Mouliéris / cimetière de Saint-Lizier. En cas de pluie, l’activité sera transférée dans les jardins de l’Hôtel-Dieu, rue de l’Hôtel-Dieu.

Quand

19 juin
de 10h30 à 17h00

Saint-Lizier, Ariège, Occitanie, France Saint-Lizier, + Google Maps

Au sujet de la forêt

Un bois municipal très diversifié, qui présente divers états forestiers et une grande diversité d'essences : noisetiers, bouleaux, vieux chênes, châtaigniers, frênes, fougères et quelques arbustes de lisière (fusains, etc.). Il mène à des pacages.

Son passé

Le bois de Cornecu est une parcelle cadastrale qui a échappé au démembrement et au découpage en micro-parcelles typique des Pyrénées et de son système très particulier d'héritage. Ce bois somme tout récent en partie gagné sur des anciens pacages, comme un grand nombre de forêts ariégeoises, et n’est donc pas encore signalé comme “forêt” sur le cadastre, mais comme “lande”. La parcelle appartenait aux Évêques de Saint-Lizier, puis à la municipalité qui en avait fait un commun.Elle borde le chemin qui permettait de relier la cité des Évêques à son territoire séculier du Volvestre en passant par une maison-forte.
Son nom, très drôle et original, signifierait "terrain en coin, en cul-de-sac". Elle monte en effet en pointe, au creux d'un vallon, en pente douce vers une petite cime. Elle est installée sur une quère, en prolongement de la cité de Saint-Lizier et de ses remparts gallo-romains.
Elle est bordée par des traces d'anciens moulins médiévaux, sur le lieu-dit Mouliéris, et mène à une très ancienne maison forte, aujourd'hui simple ferme (lieu-dit Biros) qui présente une tour du 14e siècle.

Son présent

La forêt côtoie des activités agro-pastorales, un cimetière et une sapinière assez récente, ce qui la préserve du mitage urbanistique. La municipalité ne l'exploite pas et la forêt vit à son rythme, sans exploitation forestière particulière. Des chemins un peu larges servent de plus en plus aux adeptes de la course à pied et aux VTT, ainsi qu’à quelques activités équestres. Elle ne fait pas encore partie d'un plan de gestion et, hors entretien régulier par la municipalité, elle reste vierge de toute activité.
Le phénomène principal qui la fragilise est une ancienne décharge sauvage, qui ne fera pas partie de la zone visitée, mais il s'agit d'un dossier dense que la mairie va devoir traiter. Cela reste heureusement un phénomène très restreint.

Son futur

Les rêves de l'association :
- mettre en valeur cette forêt très accessible depuis la route pour un parcours botanique ou forestier installé de manière pérenne (panneaux en bois). Cela pourrait être une belle entrée en matière pédagogique pour adultes et enfants.
- l'utiliser de manière douce et événementielle lors de notre festival Journées sorcières : plantes, autonomie et matrimoine en Couserans, qui a lieu chaque année fin octobre, pour des expériences en forêt la nuit avec des petits groupes. Lors d’un sondage, le public avait en effet émis le souhait d’animations nocturnes et immersives.

Les projets de la mairie :
- mettre en valeur le bois par un parcours de santé
- traiter le problème de la décharge sauvage
- valoriser le sentier existant et en faire une partie du futur projet de randonnée intercommunale “le chemin de l’évêque”

Nom

Bois de Cornecu

Commune

Saint-Lizier

Adresse

Saint-Lizier, Ariège, Occitanie, France