Du 17 au 26 juin
De nuit Activités pédagogiques Balades en forêt Pour les enfants Spectacles et œuvres artistiques

Photographies et visité contée au sentier de Lamirande

Description de l'événement

Du 17 au 24 juin, découvrez « La forêt regardée », une exposition photographique de la photographe Julie Boileau accessible en continu !

 

Deux évènements seront également proposés :

Vendredi 17 juin – de 18h à 22h : La forêt contée

  • Visite guidée nocturne sur les sentiers de Lamirande.
  • Découverte des photographies de l’exposition au cours de la balade.
  • Quelques photographies contées.

 

Vendredi 24 juin – de 18h à 22h : Visite guidée nocturne sur les sentiers de Lamirande

  • Découverte des photographies de l’exposition au cours de la balade.
  • Commenté par un garde de la réserve qui exprime sa vision naturaliste du travail artistique.

 

À partir de 7 ans.

Inscription obligatoire pour les deux évènements gratuits auprès de +594 694 440 800, uniquement par SMS ou Whatsapp.

Rendez-vous à l’entrée de la réserve. Depuis la route de l’Est, prendre la piste d’accès aux sentiers de Lamirande (15min de marche).

Quand

17 juin 19 juin 18 juin 20 juin 22 juin 21 juin 23 juin 24 juin 25 juin 26 juin
de 18h00 à 22h00

Sentier de Lamirande, Matoury, Guyane française Matoury, + Google Maps

Au sujet de la forêt

Le massif forestier du Mont Grand Matoury, bien que relativement bien préservé depuis près de 70ans. Il constitue un îlot de verdure au cœur de l'urbanisation croissante de la commune. Cette forêt à caractère primaire possède de nombreux palmiers (maripa, comou, counana, …), divers arbres (bois encens, bois vache, pois sucré, mahot noir, …) et de la plus part des espèces animales de Guyane. Les animaux les plus fréquemment rencontrés sont : le morpho, l’agouti, des serpents chasseurs, l’atélope jaunâtre, la dendrobate à tapirer et de nombreux oiseaux forestiers. Le mont abrite plusieurs sources de cours d’eau comme : les criques Mancellière et Lamirande.

Son passé

La forêt fut un lieu d’habitation pour les amérindiens, puis avec l’arrivée des colons elle a été un lieu d’habitation coloniale produisant du roucou et du café, une dizaine d’habitations coloniales datant du XVIIIè ont été répertoriées sur les pourtours du mont. La distillerie de Lamirande, mise en exploitation en 1929 à proximité du Mont Grand Matoury, à impacter sa forêt. L'alimentation des chaudières exigeait de grandes quantités de bois de chauffe. Ce sont les bas de pente sur les flancs est du massif qui furent exploités par des coupes forestières à blanc. Les bois étaient acheminés à l’aide de wagonnets sur voies ferrées (système « Decauville ») dont il reste encore les traces dans la forêt secondaire qui a aujourd’hui recolonisé les lieux. Actuellement, cette forêt est classée réserve naturelle nationale pour sa richesse faunistique et floristique depuis 2006 et est devenue un lieu de randonnée à la rencontre de la nature guyanaise.

Son présent

Préservée, étudiée, visitée. Il s’agit d’une des forêts périurbaines les mieux préservées de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral. Elle est accessible uniquement par les sentiers de Lamirande qui sont très fréquentés, le reste de la forêt est interdit au public. Sa particularité est qu’elle constitue un des premiers reliefs témoins du bouclier continental. Le mont et sa masse imposante recouverte d’une belle et haute forêt, attire le regard de tous les visiteurs qui arrivent en Guyane par l’aéroport. Visible de très loin aux alentours, il structure le paysage de l’Ile de Cayenne. La proximité de la ville, c’est un avantage pour les promeneurs mais aussi un inconvénient vis à vis des menaces qu’elle entraîne (grignotage de la zone tampon par l'expansion urbaine, braconnage, …).

Son futur

Préservée, étudiée, visitée. Il s’agit d’une des forêts périurbaines les mieux préservées de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral. Elle est accessible uniquement par les sentiers de Lamirande qui sont très fréquentés, le reste de la forêt est interdit au public. Sa particularité est qu’elle constitue un des premiers reliefs témoins du bouclier continental. Le mont et sa masse imposante recouverte d’une belle et haute forêt, attire le regard de tous les visiteurs qui arrivent en Guyane par l’aéroport. Visible de très loin aux alentours, il structure le paysage de l’Ile de Cayenne. La proximité de la ville, c’est un avantage pour les promeneurs mais aussi un inconvénient vis à vis des menaces qu’elle entraîne (grignotage de la zone tampon par l'expansion urbaine, braconnage, …).

Nom

La forêt de Lamirande

Commune

Matoury

Adresse

Sentier de Lamirande, Matoury, Guyane française

Partenaires