18 juin
Activités pédagogiques Balades en forêt De jour Expériences immersives dans la forêt Spectacles et œuvres artistiques

Visite du Bois de sculptures avec Érik Samakh / Centre International d’Art et du Paysage

Description de l'événement

Le samedi 18 juin, venez visiter le Bois de sculptures entre chien et loup avec Érik Samakh, artiste chasseur-cueilleur, et inaugurer la restauration de son œuvre « Les joueurs de flûtes » dans le Bois de sculptures de l’île de Vassivière.

17h : inauguration de la restauration de l’œuvre « Les joueurs de flûtes » en présence de l’artiste – rdv à l’accueil du Centre d’art
18h : visite du Bois de sculptures avec Érik Samakh
19h : pique-nique partagé sur l’île
21h30 : visite du Bois de sculptures avec Érik Samakh à la tombée de la nuit (suite)

Sans réservation, apportez votre pique-nique, une couverture, une bonne paire de chaussures et une lampe de poche !

Le Centre international d’art et du paysage de l’Île de Vassivière, imaginé par Aldo Rossi et Xavier Fabre, se caractérise par une architecture emblématique et un paysage exceptionnel de force et de beauté. Institution singulière dans le paysage artistique français et international, le Centre d’art est un lieu consacré à la création contemporaine, à l’expérimentation, à la production, à la recherche, et à la diffusion et médiation de l’art auprès d’un large public.  

Le Centre international d’art et du paysage de l’Île de Vassivière est situé en Région Nouvelle-Aquitaine, sur le Plateau de Millevaches en Limousin. Il est implanté sur l’île de Vassivière (commune de Beaumont-du-Lac) et accessible par une passerelle piétonne depuis la presqu’île de Pierrefitte (15 minutes de marche). L’accès motorisé à l’île est interdit.

 

 

 

Quand

18 juin
de 17h00 à 23h00

Beaumont-du-Lac, Haute-Vienne, France Beaumont-du-Lac, 87120 + Google Maps

Au sujet de la forêt

Paysage pensé et façonné par l’humain, l’île de Vassivière est devenue depuis les années 1980 un territoire de rencontre entre la nature et la sculpture. Composé d’une soixantaine d’œuvres, le Bois de sculptures reflète les grands mouvements de la sculpture contemporaine. Implantées entre forêt, prairies et bord du lac, les œuvres monumentales ou discrètes – permanentes ou temporaires – se laissent appréhender au gré des saisons et des promenades.

Son passé

C’est en 1983 que commence l’aventure de « L’île aux pierres » sur l’île de Vassivière. Un groupe d’artistes et d’amateurs d’art de la région, réunis autour de l’association LAC & S (Limousin Art Contemporain et Sculptures), décide d’inviter une douzaine d’artistes nationaux et internationaux à créer sur la pierre locale, le granit, pour donner lieu au premier Symposium de granit en Limousin. Fort de ce succès, l’initiative fut reprise les années suivantes, puis en 1987 fut développé le projet d’une institution. Depuis, le Bois s’enrichit régulièrement de nouvelles œuvres à travers des commandes aux artistes, dépôts du Centre national des arts plastiques (Cnap) ou de Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine), commandes publiques, prêts de collectionneurs privés… De plus, le Centre d’art a initié en 2018 le projet Vassivière Utopia, un programme de commandes architecturales et paysagères in situ pour l’espace public rural. Conçu comme une extension du Bois de sculptures, le parcours comprend neuf créations contemporaines dans neuf villages autour du Lac de Vassivière.

Son présent

La collection en extérieur du Bois de sculptures mêle œuvres récentes et trentenaires, pérennes ou vouées à disparaître, constantes ou cycliques. La gestion et le développement de cette collection, menés en étroite collaboration avec les artistes, sont intimement liés à des enjeux de conservation. En perpétuelle évolution et changeant au fil des saisons, le Bois de sculptures propose une expérience sensible sans cesse renouvelée.

Son futur

La gestion de cette collection est motivée par un désir de rencontre avec le sensible. Dans cette forêt où se croisent espèces humaines et non humaines, des œuvres apparaissent, disparaissent et évoluent au fil du temps. L’art y entre en dialogue avec le vivant, cherchant à révéler des multivers pour tendre vers une meilleure compréhension du monde.

Nom

Le Bois de sculptures de l’île de Vassivière

Commune

Beaumont-du-Lac

Adresse

Beaumont-du-Lac, Haute-Vienne, France

Partenaires