Inscription à la newsletter

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 a 16 juin 2024, partout en France. Pour être informé.e.s du lancement de la prochaine édition, inscrivez-vous à notre newsletter.

7 juin

Balades en forêt Cueillette et repas De nuit Débats Expériences immersives dans la forêt Veillées Spectacles et œuvres artistiques

Invisible vivant, journées du jeudi et du vendredi

au site du Chêne qui danse, au Moulin de Villefavard

Invisible vivant, journées du jeudi et du vendredi
Description de l'événement

Invisible vivant 

Pour l’édition 2024 du festival Les Nuits des forêts, la Ferme de Villefavard en Limousin – Centre culturel de rencontre nous invite à poser un autre regard sur la forêt limousine. En partenariat avec l’Atelier du Limousin de l’ENSAV et les associations des Amis de la Ferme et du Moulin de Villefavard, Invisible vivant est une invitation à rendre visible les récits et les êtres vivants qui habitent nos forêts. 

En empruntant la route qui mène au Moulin de Villefavard, la Vallée de la Semme se révèle dans la brume. Le héron cendré a fait du cours torrentueux de la rivière son royaume et le paysage se colore de vaches rousses au printemps. Au bout du sentier bordé de fougères, on découvre le splendide site du Chêne qui danse. Ce campement éphémère installé sur les rives de la Semme conçu, construit et habité par les étudiant.es de master de l’Atelier du Limousin de l’ENSAV est l’épicentre du festival, où se mêle le temps d’un week-end musique en forêt, balade sous les étoiles, rencontres scientifiques et repas conviviaux autour du chaudron ancestral. 

Parce que nous aspirons à promouvoir de nouveaux équilibres entre les humains et le vivant en favorisant le dialogue entre les arts, la science et notre environnement, nous invitons les habitants de notre territoire à nous rejoindre lors de ce temps de partage et d’expériences sensibles pour faire forêt. Car dans les profondeurs de nos forêts, quelque chose est là, une ombre nous regarde, veille, résiste. La forêt oppose à l’urgence du présent les vertus de la patience et de la lenteur. Territoire de l’imaginaire depuis les temps anciens, elle nous emmène marcher le long de ses sentiers poétiques gorgés de mythes et de légendes, et nous invite à réinterroger nos manières d’être vivant.

 

Informations pratiques :

  • Inscription au 05 55 60 29 32 (du lundi au vendredi de 9h à 17h) ; billetterie@fermedevillefavard.com ;
  • Date limite de réservation pour les repas : 31 mai ;
  • Tarifs : Animations, balades, conférences : gratuit sur réservation | Concerts : 15€ Tarif plein – 10€ Tarif réduit | Déjeuner en forêt : 15€ | Dîner en forêt : 25€.

 

JOURNEE D’OUVERTURE – JEUDI 6 JUIN

  • Point de rendez-vous : Ferme de Villefavard en Limousin, 2 impasse de l’Église et de la Cure 87190 Villefavard

 

19h00 – 19h45 – Concert « Les 1001 pattes », Chantal Santon-Jeffery, soprano, Etienne Mangot, basse de viole et Gwénaëlle Alibert, clavecin.  

Des abeilles de François Couperin à La sauterelle de Marin Marais, la soprano Chantal Santon-Jeffery et les instrumentistes baroques Gwénaëlle Alibert et Etienne Mangot nous emmènent à la découverte des insectes dans le répertoire classique.

 

20h00 – 21h00 – Dîner à la Ferme

 

21h00 – 22h30 – Projection documentaire Le premier art, un film de Nicolas Fay.

Dans ce documentaire réalisé lors de l’édition 2023 des Nuits des forêts à Villefavard, Nicolas Fay interroge les liens existants entre pratiques architecturales et habitabilité des territoires, indispensables pour la fondation d’un ailleurs politique et écologique. 

Suivi d’un échange avec Gilles Ebersolt, architecte et enseignant-chercheur, Marie-Ange Magne, coproductrice du documentaire, des étudiants de l’Atelier du Limousin de l’ENSAV, Alexandra Bavière, architecte membre du collectif Frugalité et Michael Rainbault, architecte – paysagiste

 

23h00 – 23h30 – Concert L’After Musical. Avec Chantal Santon-Jeffery, soprano, Etienne Mangot, basse de viole et Gwénaëlle Alibert, clavecin.  

Gwénaëlle Alibert, Etienne Mangot et Chantal Santon-Jeffery, reviennent sur la scène extérieure de la Ferme pour clôturer la soirée d’ouverture en musique dans la douceur de la nuit.

 

PROGRAMME DU VENDREDI 7 JUIN 

  • Point de rendez-vous : Site du chêne qui danse, route du Moulin de Villefavard, 87190 Villefavard

 

19h00 – 20h00 – Conférence perchée « Perspectivisme végétal », avec Ronan Moinet, artiste – ingénieur.  

Ronan Moinet nous invite à repenser notre rapport au monde vivant et particulièrement à celui des plantes. Comment perçoivent-elles le monde ? C’est cette question qu’il tentera de résoudre via une conférence convoquant l’être humain, un arbre centenaire, Philippe Descola, un écureuil vorace, Abraham Poincheval, le tout plongé dans une atmosphère sonore qu’il enregistra, in-situ, à hauteur de canopée.

 

20h30 – 21h30 – Dîner conté en forêt, proposé par La cantina libre. 

 

22h00 – 23h00 – Balade lumineuse & sonore à la découverte des insectes | Invisible vivant – À la découverte des insectes. Avec Patrick Bleuzen, entomologiste, Henri-Pierre Aberlenc, entomologiste, Jean-Yves Serein, naturaliste. Et les étudiant.es de l’Atelier du Limousin de l’ENSAV. 

À la tombée de la nuit, laissez-vous guider par les étudiant.es de l’Atelier du Limousin de l’ENSAV, les entomologistes Patrick Bleuzen et Henri-Pierre Aberlenc et le naturaliste Jean-Yves Serein à la découverte des insectes à travers un ensemble de dispositifs lumineux et sonores in situ.

 

23h00 – 00h00 – Veillée limousine | Contes de la nuit en forêt. Avec Nicolas Picard, conteur, et Justine Caillé, violoniste.  

Pour cette nouvelle édition des Nuits des forêts, Nicolas Picard & Justine Caillé nous invitent à redécouvrir les imaginaires invisibles qui habitent nos forêts à travers des lectures de conte lors d’une veillée limousine…en musique.

 

Quand
7 juin
de 10h00 à 00h00
87190 Villefavard, France Nouvelle-Aquitaine + Google Maps
Au sujet de la forêt

Le site du « chêne qui danse » est situé en aval du moulin de Villefavard au bord de la Semme.
La forêt, environ 30 ha, se situe de part et d’autre de la rivière qui serpente entre des amas granitiques. La partie la plus importante se trouve sur la commune de Rancon. Nous sommes propriétaires de parcelles, pour environ 3 ha 50 a, des deux côtés, en rive gauche au niveau du moulin et en rive droite avant le site du vieux moulin.
Situé sur le site inscrit de Villefavard et de la Vallée de la Semme, affluent de la Gartempe qui prend sa source en Creuse, le site du Chêne qui danse se situe au bout du chemin menant à l'ancien moulin de Villefavard. Espace de refuge pour la biodiversité, ce site naturel remarquable abrite une grande variété faunistique et floristique, typique des forêts de feuillus du centre de la France.

Son passé

Situé dans une portion encaissée de la Vallée de la Semme, au bout du chemin menant au Moulin de Villefavard, le site du Chêne qui danse est situé sur les rives de la Semme. Formant une forme d'enclave habitée au milieu des bois, ce site naturel remarquable a des origines anciennes caractéristiques des paysages de la Marche.

Son présent

Dans cet espace paysager caractéristique de la Basse Marche au relief assez marqué, occupé par des prés bocagers, le coteau boisé des rives de la Semme offre une perspective remarquable sur la vallée. Le cours torrentueux de la rivière anime les landes et présente un intérêt écologique, comme en témoigne le classement "ZNIEFF" du moulin d'Hervaud en amont du site sur la commune de Châteauponsac. Comme toute espace anthropisé, la forêt limousine est confrontée au changement climatique. L'assèchement des sols, l'augmentation des températures et la poursuite de l'artificialisation des terres en amont de la Vallée de la Semme ont des conséquences néfastes sur la faune et la flore.

Son futur

Notre rêve serait que cet espace naturel remarquable puisse survivre à l'urgence climatique. Nous souhaitons y prendre une part active en donnant la parole aux artistes, scientifiques, étudiants & citoyens désireux de faire émerger de nouveaux imaginaires au service du réel, indispensables à la fondation d'un ailleurs écologique et politique.

Nom Chêne qui danse, au Moulin de Villefavard
Adresse 87190 Villefavard, France Nouvelle-Aquitaine
Taille (en ha) 5

Partenaires